L’ACV dynamique décryptée dans un livre blanc !

L’ACV dynamique décryptée dans un livre blanc !


E-book

janvier 2022

LaRevueDelACVBatiment_Triangles_V1

Avec l’entrée en vigueur de la RE 2020 en janvier 2022, l’analyse de cycle de vie (ACV) bâtiment évolue. En plus de l’ACV statique, l’ACV dynamique vient bousculer vos habitudes pour le calcul des impacts environnementaux. Êtes-vous prêts à l’accueillir ? Pour vous aider à vous préparer, nos experts vous proposent un nouveau livre blanc sur le sujet !

L’importance de l’analyse de cycle de vie (ACV)

 

Après de nombreuses années d’études et de travaux scientifiques, l’analyse de cycle de vie a pris de l’importance en 2016, avec l’expérimentation E+C- (ou Énergie Positive et Réduction Carbone), qui était déjà destinée à lancer la future RE 2020.

L’idée est depuis de pouvoir évaluer l’impact environnemental des projets sur une même base, tout au long de leur cycle de vie. La méthode permet, à l’aide des données environnementales disponibles dans la base INIES, de calculer les impacts environnementaux du bâtiment depuis la construction et la production de ses matériaux jusqu'à sa déconstruction ou son démantèlement, en passant par son exploitation et sa rénovation.

L’ACV dynamique, une « nouvelle » méthode de calcul

 

Au fil des recherches, de nouveaux indicateurs ont vu le jour servant de base à la RE 2020. Avec elle, la méthode dynamique de mesure des impacts environnementaux des produits, du bâti et de sa consommation d’énergie prend une place centrale dans le secteur de la construction. 

Quelle différence entre l’ACV statique et l’ACV dynamique ?

Pas question de laisser de côté la méthode d’ACV statique : elle reste le procédé de référence pour mesurer les autres impacts environnementaux. Seul l’impact sur le réchauffement climatique est calculé de manière dynamique.

L’ACV dynamique permet de mieux prendre en compte la cinétique de dégradation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Une pondération, introduite par la RE 2020, permet une meilleure approche des phénomènes chimiques. Il est ainsi possible de mieux apprécier : 

  • l’urgence climatique ;
  • les scénarios de fin de vie des matériaux.

Les coefficients de pondération sont identiques pour tous les matériaux, à l’exception des fluides frigorigènes. Ils sont adaptés pour pouvoir faire une ACV dynamique de bâtiment avec des ACV statiques de produit sur une période d’étude de référence de 50 ans.

Finalement, au-delà d’être une réglementation, la RE 2020 est une opportunité pour uniformiser et améliorer la prise en compte des émissions de CO2 de vos projets.

Ce livre blanc vous aidera à bien cerner l’ACV dynamique et ses enjeux pour relever le défi de la Réglementation Environnementale 2020 !

Obtenir l’ebook

 

Margot Company

: Margot Company

Ingénieure et Architecte D.E., j'ai fait mes classes à Centrale Nantes. Aujourd'hui, je suis Consultante ingénieure bâtiment durable pour Vizcab.